ZONES Album Cover.jpg

ZONES

À 26 ans, Lillian Gordis grave son premier disque solo, consacré aux sonates de Domenico Scarlatti. Cette artiste d’origine américaine s’est installée en France à l’âge de 16 ans afin de poursuivre son apprentissage auprès de Pierre Hantaï, Bertrand Cuiller et Skip Sempé. Quatre fois lauréate de la Fondation Royaumont et soutenue par la Fondation d’entreprise Safran, elle se produit désormais en solo et en duo avec le gambiste Jérôme Hantaï.

C’est donc une claveciniste singulière, issue d’un parcours atypique qui tient autant à une rigueur artisanale qu’à une liberté artistique, qui nous fait découvrir un monde aussi étrange et fantasque que virtuose et sensible de Domenico Scarlatti, compositeur qui l’accompagne depuis son plus jeune âge. Zones, un enregistrement inédit sur un rare clavecin imaginé par Philippe Humeau, est l’aboutissement d’un travail de recherche musicale et sonore. La jeune artiste, dont les moyens techniques et musicaux sont au service de cet étonnant répertoire, réinvente ici les limites sonores du clavecin, de la saturation la plus dense au silence le plus osé.

Cet enregistrement a été réalisé par Aline Blondiau, qui a assuré également la direction artistique. Ce disque est édité chez Paraty (Harmonia Mundi-PIAS), distribué à l’international et diffusé sur toutes les plateformes de streaming (Spotify, Apple Music, Deezer...)