„La Dernière Sarabande - ou l'obsolescence  programmée“ 

„La Dernière Sarabande - ou l'obsolescence  programmée“ parle de la beauté de notre planète, des humains et du fonctionnement destructeur de notre société. „La Dernière Sarabande“ est tout à la fois un cri de détresse et un hymne pour l’humanité, orchestrés par la musique de Jean-Sébastien Bach.

L'ensemble souhaite créer une trilogie de spectacles autour des enjeux environnementaux ainsi que du chef d’œuvre des Suites pour violoncelle seul de Bach. Nous souhaitons re-visiter l’ensemble des six Suites pour violoncelle seul, chacun des trois tableaux proposera aussi une relecture musicale actuelle de l’écriture de Bach en combinant avec le violoncelle d’autres instruments et la voix. Pour le premier volume de cette trilogie, nous interprétons la deuxième et la sixième suite pour violoncelle seul de Bach avec deux violoncellistes, 4 danseurs *euses et une soprano. Ce projet implique différentes formes d'arts afin de sensibiliser le public au sujet de la cause environnementale, et souhaite se propager dans les pays européens et à l'international .

  • Juliette Rahon (France ) - chorégraphie et danseuse

  • Anna Elisabeth Diepold (Allemagne) - chargée de production

  • Josephine Bock (Allemagne) - chargée de production 

  • Elisabeth Schiller (Allemagne) - costumes et décors

  • Yasmin Schönmann (Allemagne)  - danseuse

  • Léonard Frey-Maibach (France) - violoncelliste 

  • Sean Nederlof (États-Unis) - danseur

  • Robert Söderström  (Suède) - danseur

  • Jean-Baptiste Schwebel (France) - violoncelliste

  • Clara Barbier (France ) - soprano