122617910_10158280147749681_648986511250

Lillian Gordis

Claveciniste

Saluée comme « une Martha Argerich du clavecin » (ResMusica), LILLIAN GORDIS est connue à travers l'Europe et les États-Unis pour son jeu novateur et audacieux. Souvent comparée à Pierre Hantaï et Ivo Pogorelich (ConcertoNet.com, Hebdoscope), elle est louée pour sa capacité à « sculpter le temps » (Magnétique/RTS), sa « virtuosité épatante » et son « intensité de toucher » (Diapason), ainsi que pour sa faculté à entraîner les auditeurs dans une « expédition à travers des mondes inimaginables de couleurs et d'expression » (Fono Forum).

Née en 1992 dans une famille d'universitaires et de mathématiciens à Berkeley, en Californie, Lillian est tombée amoureuse du clavecin à l'âge de 9 ans et n'a jamais regretté ses premiers amours. Cinq ans plus tard, Pierre Hantaï la découvre lors d'une tournée aux États-Unis et, captivé par son toucher, il l'encourage à venir en France pour y poursuivre ses études. Elle s'installe à Paris à l'âge de 16 ans, où elle est encadrée par ce même Pierre Hantaï ainsi que Skip Sempé et Bertrand Cuiller.

Le premier enregistrement solo de Lillian, Zones (Paraty Productions, 2019) est consacré aux sonates de Domenico Scarlatti et a reçu un accueil chaleureux de la part des critiques du monde entier (Klassik-Highlights/Fono Forum, 4 diapasons/Diapason, ResMusica, Sélection du mois/Hebdoscope, ConcertoNet.com, Notulæ, ClassiqueHD…). Elle a été artiste vedette de l'émission de radio de France Musique, Génération Jeunes Interprètes, et de l'émission Magnétique de RTS. En 2019, elle a fait une apparition dans la série de documentaires Now Hear This ! sur la chaîne PBS.

Lillian est quatre fois lauréate de la Fondation Royaumont (2013, 2015-2017) et soutenue par la Fondation d’entreprise Safran. Elle se produit régulièrement en tant que soliste dans des festivals à travers l'Europe et les États-Unis et joue fréquemment en duo avec Jérôme Hantaï.

 
GordisRecording_D3_1778_web.jpg
Duo III.jpg
ZONES%20Album%20Cover_edited.jpg

Programmes

Variations Goldberg, Zones, In nomine, Voix de la viole.

Duo Gordis-Hantaï

Faire de la musique à deux est peut-être la forme la plus pure de pratiquer la musique de chambre.

ALBUM

À 26 ans, Lillian Gordis grave son premier disque solo, consacré aux sonates de Domenico Scarlatti.