Programme

Variations Goldberg

Les Variations Goldberg, si elles sont parmi les œuvres les plus connues de Bach, constituent pour Lillian Gordis un laboratoire de recherche musicale. En s’attaquant à ce monument qu’elle joue depuis l’adolescence, elle cherche à repousser les limites de son instrument. Artiste d’une intégrité́ absolue, Lillian s’engage à ne jamais se reposer sur ses propres connaissances de l’œuvre et toujours apprendre de celle-ci. Jouer les Variations c’est oser leur faire face et ne jamais se laisser intimider. Elles constituent donc le mètre-étalon de cette musicienne dans son évolution musicale.
Face à l’auditoire, les Variations Goldberg ne sont pas seulement la musique de Bach, elles se transforment aussi en atelier d’étude du temps musical. Elles font nécessairement participer le public dans une expérience guidée par l’artiste. Depuis son premier concert avec ce chef-d’œuvre à l’âge de 21 ans à Paris, cette jeune artiste se plonge régulièrement dans ce programme, qu’elle a déjà donné dans plusieurs pays, et poursuit sa quête d’évolution permanente auprès de son public. L’enjeu est de tenir le public captivé tout au long de la pièce dont la durée d’exécution fait appel aux limites physiques de la claveciniste, de l’instrument et du public, et de développer un champ d’échange commun dans l’écoute et dans la concentration. Il s’agit donc pour l’interprète de faire de ce challenge une expérience partagée et inoubliable.

Zones

Sujet unique de son premier album solo, les sonates de Scarlatti sont chères à Lillian Gordis et l’accompagnent depuis déjà 10 ans en récital. Ce programme retrace le chemin de son disque, sorti en 2019. Il s’agit d’une véritable exploration du clavecin, cherchant à démontrer qu’il n’est pas l’instrument monochrome qu’on lui prête parfois. La claveciniste prouve qu’avec l’écriture particulière de Scarlatti, on exploite une multiplicité de contrastes qui sont les marqueurs de ce répertoire. Scarlatti n’est pas qu’une musique très technique et emphatique - au contraire ici l’artiste dévoile au public que nous sommes en présence d’une écriture avec beaucoup de profondeur, d’affect, de tristesse, de tendresse et d’amour. Ce programme fait ainsi la part belle à un compositeur que l’on pourra redécouvrir.

In nomine

Les 12 In nomine de John Bull représentent l’apogée pour le clavier de la musique anglaise catholique et la grandeur de la polyphonie à la Renaissance en Angleterre. Sous les mains de Lillian Gordis, qui présente une interprétation inédite basée sur sa toute nouvelle édition critique, on découvre la composition architecturale, le génie contrapuntique et la subtilité rythmique de ces pièces. Ce programme, qui juxtapose des In nomine avec des pavans & galliards, fantaisies et grounds de William Byrd, Giles Farnaby et Orlando Gibbons, nous offre une abondance de chefs-d’œuvres élisabéthains et jacobéens, explorant le croisement de la polyphonie vocale renaissance et l’écriture pour clavier en Angleterre. Un programme avec lequel l’interprète fait connaître au public ce clavecin de la Renaissance, encore proche de la tradition vocale du Moyen-Âge et qui pourra autant plaire aux publics amateurs d’orgue.

Voix de la viole

Quel meilleur moyen de se plonger dans la musique de chambre qu’avec les deux instruments-roi de l’époque baroque : la viole de gambe et le clavecin. Ce duo forgé par Jérôme Hantaï, l’un des pionniers de la viole de gambe en France, et Lillian Gordis, dernière révélation de la jeune génération, explore les points forts du répertoire commun à leurs instruments. Des suites de Marin Marais et François Couperin dans le style français, ce langage unique dans son génie et sa poésie, sont juxtaposées avec l’écriture contrapuntique et rigoureuse de J.S. Bach dans ses sonates pour viole et clavecin obligé. Servi par ces deux solistes prodigieux, l’art du dialogue et de la musique de chambre est véritablement incarné tout au long du concert. Parce qu’ils partagent une langue commune qui dépasse le seul domaine de la musique, l’exécution n’en devient que plus naturelle et sincère dans ce programme plein de trésors qui offre l’occasion de découvrir toutes les richesses de la viole de gambe.