Duo Pégase.jpg

Duo Pégase

Pianoforte

Le Duo Pégase composé de Morgane Le Corre & Knut Jacques, artistes passionnés  de pianos anciens, œuvre pour présenter sous un jour nouveau le répertoire classique et pour faire découvrir les œuvres méconnues des grands compositeurs. Leur répertoire de prédilection se base sur Mozart, Beethoven ou encore Schubert.

Régulièrement invité des festivals, on a pu entendre le duo à Saint-Gervasy dans le cadre de la Semaine Musicale du Lembron, à Saint-Alyre d’Arlanc, Saint-Nectaire, et Usson lors d’une tournée en Auvergne, à l’Ile d’Yeu, à Challans, à Montesson, Orly, Garches…mais aussi à l’église Saint-Sulpice à Paris, à Bruxelles, à Milan, à La Haye aux Pays-Bas, et même à New-York pour la Fondation Anne Fontaine,\nLes dernières œuvres à quatre mains de W. A. Mozart, d’une très grande maturité, poussent les interprètent à exploiter toutes les ressources de l’instrument pianoforte qui dévoile ses multiples richesses. Le duo de pianofortistes, plongé au coeur de l’inspiration mozartienne aux ressources illimitées se veut tantôt ensemble orchestral, tantôt co-solistes de concerto, tantôt musiciens de chambre, les quatre mains formant un vrai quatuor…

 
tryptique-Mozart-4-hands_edited.jpg

PRESSE

WANDERER “L’instrument utilisé dans cet album, une copie d’un pianoforte du XVIIIème siècle d’Anton Walter, est donc un premier argument en faveur de cet enregistrement qui bénéficie également de la belle maîtrise du style mozartien dont Morgane Le Corre et Knut Jacques font preuve.”


MUSIKZEN “Morgane le Corre et Knut Jacques, réunis sous le nom de duo Pégase (la liberté ailée) et publiant ici leur premier disque, font clairement apparaître tout cela sur une superbe copie d’un pianoforte d’Anton Walter, « mécanique viennoise » de haute précision.”


FROGGY'S DELIGHT “Avec plein de subtilité et de virtuosité, avec une belle complémentarité (dans un esprit très musique de chambre), les deux pianistes jouant sur une copie d’un pianoforte d’Anton Walter font jubiler Mozart, laissent vivre la musique, font éclater les couleurs, les dynamiques.”


HEBDOSCOPE | Laurent Pfaadt “Grâce à une interprétation tout en douceur de Knut Jacques et Morgane Le Corre, mozartiens remarquables réunis au sein du duo Pégase, il nous est possible d’apprécier toute la beauté à la fois intrépide et fragile de ces œuvres.”

 
Morgane

Morgane Le Corre

Passionnée d’Arts, Morgane Le Corre mène de front des études dans plusieurs disciplines (littéraires, musique, histoire de l’art) avant de se consacrer exclusivement à la musique. Elle se spécialise alors dans la pratique des instruments anciens, en étudiant notamment l’évolution des premiers pianofortes jusqu’au piano actuel.  Très attachée à l’étude des différentes esthétiques propres à chaque instrument et aux aspects musicologiques qui y sont reliés, elle approfondit son approche à Paris (conservatoires, Sorbonne) puis au Conservatoire Royal de La Haye dans la classe de Bart van Oort. Son parcours musical lui permet en outre de se perfectionner auprès de personnalités artistiques telles que Paul Badura-Skoda, Stanley Hoogland, Arthur Schoonderwoerd, Linda Nicholson, Kristian Bezuidenhout, Piet Kuijken, Menno van Delft, John Irving, et Vincent Coq au piano moderne. Si son répertoire de prédilection correspond à la période de l’essor du pianoforte classique et préromantique (Mozart, Beethoven, Schubert), ses goûts éclectiques la mènent avec autant d’enthousiasme vers Chopin, Liszt, Debussy, Prokofiev, Ligeti, Piazzolla…


Outre ses activités solistes, elle forme avec Knut Jacques le Duo Pégase qui se produit régulièrement en France (Paris, festivals et tournée en régions) et à l'étranger (New-York, Madrid, Bruxelles…). Le premier CD du duo, Mozart 4 Hands, paru en janvier 2021, a reçu un accueil unanime de la presse : disque du jour sur France-Musique, 5 diapasons et 5 étoiles de Classica, revue dans laquelle Alain Lompech remarque dans la critique du disque : «  Jouer à deux pianos est une chose, jouer à quatre mains en est une autre, bien plus difficile à maîtriser : et ici, c’est impeccable. » Outre ses activités de concertiste, Morgane Le Corre enseigne le piano dans les conservatoires des 10ème et 13ème arrondissements de Paris.

Knut Jacques

Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et du Conservatoire Royal de La Haye, il se produit régulièrement sur tous les continents (USA (New York), Japon, Inde, Autriche (Mozarteum à Salzbourg), Angleterre (Royal Opera House of London ), Italie (Milan, Turin), Espagne (Barcelone, Madrid), Portugal (Lisbonne, Aveiro), Belgique (Bruxelles, Bruges, Mons), Pays-Bas (Den Haag), France (Paris - Cité de la Musique, Bordeaux, Poitiers , Nantes, Aix en Provence...) et est l'invité de nombreux festivals (Festival International de Kyoto, Académies Musicales de Saintes, Festival "les Chants de la Dore", Festival de Villers sur Mer, Printemps musical de Silly (Belgique), Festival-Estival de Paris, Festival « Escales Lyriques », ID Musicales, Festival du Lembron…). Il part souvent en tournée pour des concertos, des récitals solo ou en formation de musique de chambre avec notamment l'Orchestre des Champs-Élysées. Spécialiste des instruments historiques, il est régulièrement sollicité pour donner des masterclass ou pour intervenir en tant que musicien conférencier au Musée de la Musique de la Philharmonie de Paris.


S'il joue dans de nombreuses configurations et participe à des créations contemporaines, ses partenaires privilégiés sont la pianiste et pianofortiste Morgane Le Corre avec laquelle il forme le Duo Pégase (4 mains au piano, pianoforte et clavicorde), et le baryton argentin, Germán Alcántara avec qui il se produit régulièrement (Winterreise de Schubert, programmes de mélodies et lied, spectacles « Romance Lunaire », « Regards » etc.)


Après un disque de Chopin sur pianos Pleyel 1834 et 1842, qui a reçu un accueil très élogieux de la critique ( « Sublime récital », Classiquenews - CD événement ; « On ne peut que souscrire à cette authenticité sonore et musicale admirablement traduite » Radio Notre-Dame - CD du mois ;« very highly recommanded », International Record Review ; « Knut Jacques plays with control and an assured touch that creates rich, rounded timbres », Allmusic) il vient de sortir, en tant que membre du Duo Pégase, un CD consacré aux dernières œuvres à quatre mains pour pianoforte de Mozart qui fait dire à Laurent Pfaad que « les interprètes n'ont vraiment rien à envier aux plus grands. ».


Il prépare actuellement un album historique de Liszt au piano Erard intitulé "Trilogie Diabolique" (Sonate en si mineur, Après une lecture de Dante, Mephisto-Waltz) ainsi que plusieurs projets d'enregistrements avec le Duo Pégase (musique française, Schubert) et Germán Alcántara (« Dialogues »).


Après avoir longtemps enseigné (piano, pianoforte, musique de chambre, coaching), Knut Jacques est aujourd'hui directeur du conservatoire Charles Munch à Paris.

Knut.jpg